Déchets sols pollués

L'ACTUALITÉ > Climat et mobilité : les français prêts à changer leurs habitudes de déplacements

04/10/2016 -

[Transports et mobilité / Climat] A l’occasion du mondial de l’automobile qui se déroule du 01 au 16 octobre 2016, France Nature Environnement (FNE), la Fondation PSA et Mobivia Groupe dévoilent un sondage consacré aux habitudes des Français en matière de déplacements. Parmi les enseignements qu’il délivre, on peut noter que les Français utilisent beaucoup la voiture individuelle, et en même temps, se disent prêts à changer leurs habitudes de déplacement dans les trois années à venir. France Nature Environnement (FNE), la Fondation PSA et Mobivia Groupe ont également publié un guide intitulé « Le climat, la mobilité et nous ». Ce guide propose des recommandations et met en lumière la nécessité de dépasser le modèle traditionnel de la « voiture solo » pour entrer dans l’ère de la mobilité propre, partagée, connectée et multimodale.
 

La voiture individuelle, moyen de transport le plus utilisé par les Français

Pour les déplacements quotidiens, la voiture individuelle est le moyen de transport privilégié par les Français. 89% l’utilisent de manière régulière et pour presque un Français sur deux (48%), son utilisation est quotidienne. Ce recours à la voiture individuelle, avec la plupart du temps un seul occupant, s’explique aisément dans les zones peu densément peuplées à faible maillage de transports en commun. Cependant notre sondage révèle que cette pratique reste fortement ancrée dans les comportements dans les agglomérations plus denses et mieux desservies en transports en commun.La marche à pied constitue naturellement le deuxième moyen utilisé pour se déplacer, mais de manière moins fréquente (85% des Français, dont 34% tous les jours ou presque).

Les jeunes préfèrent les transports alternatifs

Les jeunes âgés de 18 à 24 ans utilisent plus volontiers des moyens de transport alternatifs ou les modes doux que les autres catégories d’âge. Par exemple, 54% déclarent utiliser un vélo et 43% pratiquent le covoiturage (contre 24% des plus de 50 ans). Pour accompagner cette tendance, il faut développer des offres alternatives qui s’articulent autour de la marche, du vélo, de l’auto-partage, du covoiturage, de l’éco-conduite et des transports publics afin de concilier respect de l’environnement, bien-être, qualité de vie des individus, liberté de déplacement et dynamisme économique.

Les Français cherchent des alternatives à l’usage de la voiture solo.

Bien que les Français aient le sentiment que les coûts de leurs déplacements ont plutôt stagné, ils cherchent des alternatives à l’usage de la voiture individuelle. En effet, son utilisation est souvent décriée, notamment à cause de son coût important et de la pollution qu’elle engendre. Conscients de ces enjeux, les Français sont prêts à adopter des comportements plus vertueux en matière de déplacements, en ayant plus souvent recours aux transports en communs et en empruntant des modes doux. Ceux qui s’engagent dans cette démarche espère réaliser des économies, améliorer leur santé et diminuer leur impact sur l’environnement.

Pour Denez L’Hostis, président de France Nature Environnement : « A travers ce sondage, les Français, dans une très grande majorité, cherchent des alternatives à l’usage de la voiture individuelle. Ces résultats doivent nous faire réfléchir et nous aider à prendre conscience des mutations qui s’opèrent actuellement en matière de mobilité. Chacun, à son échelle, peut être acteur de la lutte contre le réchauffement planétaire et la pollution atmosphérique. »

Consulter le sondage et le guide

Communiqué FNE du mardi 04 octobre 2016