Tout est lié

L'ACTUALITÉ > Lâcher d'un ours brun en Catalogne : signe d'espoir pour Cap Ours

07/06/2016 -

[Grands Prédateurs] Dans la soirée du 6 juin 2016, un ours brun d'origine slovène a été relâché en Catalogne dans l'objectif d'apporter du sang dans cette population menacée de consanguinité du fait de l'hégémonie depuis de nombreuses années du désormais vieil ours Pyros.
 


Les associations membres de Cap Ours, dont FNE, se  félicitent de la décision prise par la Catalogne de lâcher un mâle, car elle représente l'espoir d'une évolution positive à l'avenir. Nous souhaitons que ce premier pas effectué par nos amis catalans afin de consolider la population pyrénéenne d’ours bruns soit suivi d’autres lâchers, notamment en Navarre et Aragon. Nous espérons que cet exemple fera sortir le gouvernement français de son immobilisme dans ce dossier, en attente depuis 2010, et l'incitera à renforcer en urgence la population dans les Pyrénées Occidentales. Avec seulement 2 mâles, elle est vouée à disparaître rapidement....

Depuis 6 ans et la fin du plan de conservation et de restauration de l'ours brun dans les Pyrénées, Cap Ours travaille à l'introduction de nouveaux individus afin de conforter la population de cette espèce emblématique du massif pyrénéen. En effet, avec seulement 27 individus recensés en 2015 en Pyrénées centrales, cette population reste fragile. Si les résultats des analyses génétiques montrent l'existence de nouveaux mâles reproducteurs dans l’arbre génétique de cette population, le constat est que Pyros reste le reproducteur largement dominant. L’arrivée d'un grand mâle en Catalogne devrait apporter du sang neuf à cette population qui en a bien besoin.

 Communiqué FNE du mardi 07 juin 2016